Y a-t-il une consommation d’alcool sans danger ?

Y a-t-il une consommation d’alcool sans danger ?

alcool dependanceLes Belges restent de très gros consommateurs d’alcool, selon le dernier rapport Panorama de la santé, publié par l’OCDE en 2018. Les Belges sont même les champions du monde de la consommation d’alcool. En détail, ils consommeraient 12,6 litres d’alcool par an, contre 12,3 litres d’alcool en moyenne pour les Autrichiens et 11,9 litres en moyenne pour les Français. Les 12,6 litres en question sont de l’alcool pur ! En termes de bière, ce chiffre est à multiplier par 20, ce qui nous donne le chiffre faramineux de 252 litres de bière par an et par personne. Les Belges apprécient également le vin, puisqu’ils en consomment 12,6 litres d’alcool pur par an, soit 98 litres de vin. Si la majorité des belges parviennent à contrôler leur consommation pour qu’elle ne se transforme pas en problème, certains se trouvent sous l’emprise de la dépendance. Comment dès lors se défaire de l’alcooldépendance.

Pas de niveau minimum d’alcool recommandé

Boire un seul verre de vin ou de bière par jour n’est pas dénudé de risque pour la santé, avance une vaste étude sur la fréquence et l’impact de la consommation d’alcool. Cette dernière indique que chaque année, un buveur d’alcool sur trois décède de problèmes de santé liés directement à l’alcool.

Publiée par la revue médicale « The Lancet », l’étude a évalué les niveaux de consommation d’alcool et leurs répercussions sur la santé des consommateurs dans 195 pays entre 1990 et 2016. Si les auteurs de cette étude préconisent le « zéro alcool », d’autres études affirment qu’un verre oui deux d’alcool par jour seraient bénéfiques pour la santé.

Bref, en considérant les nombreuses études dédiées à la consommation d’alcool publiées chaque année, on ne sait toujours pas quelle dose d’alcool est dangereuse ou non. Mais les scientifiques et les professionnels de santé s’accordent à dire que l’alcoolo-dépendance nuit gravement à la santé.

L’hypnothérapie pour stopper la dépendance à l’alcool

L’hypnothérapie vous aidera à trouver de meilleures façons de tirer profit des avantages que vous aviez l’habitude d’avoir en buvant de l’alcool. L’état d’hypnose est un mode de relaxation et de vivacité d’esprit qui vous procurera l’impression d’être au plus haut niveau de l’euphorie sans avoir à boire.

La dépendance physique à l’alcool est le fait que votre corps produit des substances chimiques qui neutralisent les effets toxiques de l’alcool que vous consommez. Lorsque vous arrêtez brusquement de boire, ces substances ne sont plus nécessaires, mais il faut au moins une semaine pour que le corps se remette et cela peut engendrer de violents désagréments. Lorsque vous êtes en transe hypnotique, vous vous servez de toute la puissance de votre esprit, conscient et subconscient. Le subconscient est la partie du cerveau qui contrôle toutes les fonctions du corps. Dans l’hypnose, vous êtes connecté avec le corps et vous pouvez faire appel au subconscient pour arrêter de produire ces substances.

Les habitudes se forgent au niveau du subconscient. Une habitude est presque une réaction automatique à la consommation d’alcool dans certaines situations ou à certains moments de la journée. Cela peut être un premier verre le matin, ou deux shots avant une réunion, ou quand vous rentrez à la maison et que vous voulez vous détendre… Les habitudes sont difficiles à surmonter de façon consciente, mais en hypnose, la situation est différente, car vous accédez à votre esprit dans sa totalité, conscient et subconscient, ce qui facilite grandement la tâche.

L’hypnose peut rendre l’alcool désagréable à vos yeux

Lorsque vous êtes sous hypnose, vous pouvez rétablir facilement les liens naturels entre votre corps et votre esprit. L’alcool est un poison dont le corps en redoute la consommation. Le corps réagit très simplement et naturellement en vous disant « Beurk » quand il voit l’alcool. C’est une aversion naturelle normale et très utile. Vous pouvez la renforcer en restant connecté avec votre corps, car cela vous aidera à rester loin de l’alcool.

Avec l’hypnothérapie, vous deviendrez plus motivé à rester loin de l’alcool. Vous prendrez pleinement conscience de ses aspects négatifs et de la façon dont il vous prive non seulement de votre vie et de votre liberté, mais aussi dont il ruine la vie des gens que vous aimez et les met en danger. Quand vous êtes sous hypnose, vous pouvez bénéficier du pouvoir illimité de tout votre esprit pour faire marche arrière.

Qu’est-ce qui peut vous inciter plus que la réalisation de votre plein potentiel ? Vous vous laisserez entraîner par la liberté et l’excitation de la nouvelle vie et du bonheur qui vous attendent. En hypnose, vous accédez à votre avenir changé et vous pouvez expérimenter cette liberté et ce bonheur.

L’hypnothérapie pour comprendre les raisons de la dépendance

C’est l’aspect le plus essentiel de l’hypnothérapie. Cette dernière permet de réaliser des évolutions importantes sur le plan psychologique. Elle permet également de résoudre les facteurs passés et actuels qui suscite l’envie et le besoin de boire d’anxiété, de dépression et de faible estime de soi. Elle permet de forger la motivation, la confiance, l’acceptation de soi et même l’amour-propre.

La résolution des causes psychologiques de la dépendance à l’alcool exige la volonté de traiter des problèmes émotionnels difficiles, d’examiner le traumatisme ou le conditionnement passé. Cependant, la seule raison de déterrer le passé, est de le relativiser et de réaliser que le temps présent est le seul temps où l’on peut vivre, en se référant au passé juste comme leçons à en tirer. Le résultat est une autonomie, un sentiment de liberté et de paix.

Si vous souhaitez tester l’hypnose chez un hypnothérapeute expérimenté et fiable, n’hésitez pas à nous appeler ou remplir le formulaire de contact. Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions et vous orienter vers le professionnel qui convient.